around-Header

La Ville De Saint Jean D'acre

 Que n'a-t-on dit au sujet de Saint Jean d'Acre ? Des chansons ont été écrites sur cette ville pendant des siècles ; des armées l'ont traversée ; de nombreux gouvernants l'ont gouvernée et ont fait des guerres pour elle ; et de nombreuses histoires d'amour se sont déroulées dans ses murs. Les murs, les forteresses, les châteaux, les églises, et les mosquées de la ville disent son histoire – une légende épique s'étirant sur plus de 4000 ans.

Left Item

 Saint Jean d'Acre est l'une des villes portuaires de grande importance les plus anciennes au monde. Des documentations au sujet de la ville existent déjà depuis l'Age de Bronze, et Saint Jean d'Acre a servi de destination importante au cours de toute l'histoire. Les marques laissées à Saint Jean d'Acre par chacune de ses nombreuses périodes historiques sont ce qui fait de Saint Jean d'Acre un lieu de rencontre unique de tous ces éléments – les religions, les arts l'architecture, et l'histoire, le futur et le passé, alors et aujourd'hui.
Saint Jean d'Acre est la seule ville d'Israël qui figure dans deux différentes déclarations de l'UNESCO, qui reconnaissent Saint Jean d'Acre à la fois en tant que patrimoine nationale et que site central de la foi des Bahaï.

Right Item
Bottom

SITES TOURISTIQUES ET BÂTIMENTS HISTORIQUES
   
La riche histoire de la ville contribue à ses fascinants attributs qui n'en finissent pas.
  
Il y a des bâtiments des époques ottomane et des croisés, tels que la mosquée d'Al Jazar, les bâtiments de l'Ordre de Saint Jean, la ville des croisés souterraine, Khan al Omdan, les bains turcs, et le temple de Bahaï, ainsi que les tunnels des templiers, les salles des chevaliers, la synagogue tunisienne, et la forteresse de l'hôpital – qui tous, ne contiennent qu'une fraction de la richesse culturelle qu'offre la ville de Saint Jean d'Acre . Et tout cela, sans compter les murailles de la ville, les marchés colorés, les musées et les festivals, le port de pêcheurs et, bien sûr, la mer.